OMAL (observatoire des multinationales en Amérique latine) enquête sur le pouvoir et les impacts économiques, politiques, sociaux, environnementaux et culturels des sociétés transnationales. OMAL

Observatoire des multinationales français : l’Observatoire des multinationales a vocation à fournir une information indépendante, engagée en faveur de certaines valeurs - de démocratie, de justice sociale et de respect de l’environnement - et utile à l’action des citoyens, des élus, des acteurs économiques, de la société civile.http://multinationales.org/

  • L’Institut transnational (TNI) est un institut international de recherche et de plaidoyer engagé dans la construction d’une planète juste, démocratique et durable. Depuis plus de 40 ans, TNI a servi de lien unique entre les mouvements sociaux, les chercheurs engagés et les décideurs politiques. https://www.tni.org/en
  • Corporate Europe Observatory (CEO) est un groupe de recherche et de campagne qui travaille à exposer et à contester l’accès et l’influence privilégiés dont bénéficient les entreprises et leurs groupes de pression dans l’élaboration des politiques de l’UE. http://corporateeurope.org/
  • Centro de Estudios e Investigaciones Laborales CONICET : http://www.ceil-conicet.gov.ar/
  • Centre Europe – Tiers Monde (CETIM) fondé à Genève en 1970 en tant que centre d’étude, de recherche et d’information sur les mécanismes à l’origine du maldéveloppement et interface avec les mouvements sociaux du Sud et du Nord. http://www.cetim.ch/
  • Centrale Nationale des Employés : Centrale syndicale la plus importante en Belgique francophone. Défend les employés et cadres de tous les secteurs privés (non-marchand, services aux entreprises, commerce, industrie, finance). https://cne.csc-en-ligne.be/cne-gnc/la-cne/qui-sommes-nous.html
  • Centre d’Education Populaire André Genot : Le Cepag est un mouvement d’éducation permanente reconnu dans le cadre du Décret 2003 de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il développe une dynamique de formation et d’animation auprès des publics populaires sur des thèmes en lien avec le politique, le social, le culturel et l’économique. http://www.cepag.be/
  • Action Consommateurs Travailleurs : Contribue à améliorer les conditions de travail et à renforcer les travailleurs dans des secteurs de l’industrie légère largement mondialisés où les femmes constituent la majorité de la main-d’œuvre. http://www.achact.be/
  • MWB-FGTB : La MWB est un syndicat progressiste qui défend les intérêts des travailleurs de Wallonie et Bruxelles. Les entités wallonne et bruxelloise se sont associées pour créer une organisation commune dénommée "Métallurgistes Wallonie-Bruxelles" ou plus simplement la MWB-FGTB. http://www.metallos.be/
  • Centre national de coopération au développement : Est la coupole d’une septantaine d’ONG de développement, de syndicats et d’associations d’éducation permanente engagées dans la solidarité internationale en communauté française et germanophone de Belgique. http://www.cncd.be/
  • IndustriAll European Trade Union. Ce syndicat européen est la voix de 7 millions de travailleurs/travailleuses dans les secteurs manufacturier, minier et énergétique à travers l’Europe et vise à protéger et promouvoir les droits des travailleurs. http://news.industriall-europe.eu/
  • Formation Education Culture asbl : La FEC est une association d’éducation permanente et de promotion socio-culturelle des travailleurs et des travailleuses. Elle est le service de formation de la CSC Namur-Dinant. http://www.fecasbl.be/
  • Fondé en Belgique le 15 mars 1990, le Comité pour l’Annulation de la Dette du Tiers Monde (CADTM) est un réseau international constitué d’une trentaine d’organisations actives dans plus de 25 pays répartis sur 4 continents. Son objectif premier est l’annulation de la dette extérieure publique des pays de la Périphérie et l’abandon des politiques d’ajustement structurel imposées par le trio Fonds Monétaire International (FMI), Banque Mondiale, Organisation Mondiale du Commerce (OMC). En avril 2016, lors de son assemblée mondiale, le réseau change son libellé qui devient le « Comité pour l’Abolition des dettes illégitimes » tout en gardant son acronyme « CADTM » qui l’a rendu célèbre. http://www.cadtm.org/
  • Re:Common (Italie) : ONG italienne qui se consacre à combattre le contrôle des ressources naturelles par les institutions financières publiques et privées. http://www.recommon.org/
  • SOMO (Pays-Bas) : Le Centre de recherche sur les sociétés multinationales (SOMO) étudie les sociétés multinationales et l’impact de leurs activités sur les personnes et l’environnement. https://www.somo.nl/
  • LOBBY CONTROL (Allemagne) : LobbyControl est ’une ONG allemande basée à Cologne ayant statut d’organisme sans but lucratif, qui est à l’origine d’une initiative pour la transparence démocratique et cherche à informer les citoyens sur l’existence et les effets des pouvoirs et des stratégies d’influence en Allemagne et dans l’Union européenne principalement. https://www.lobbycontrol.de
  • Public Eye (Suisse). Déclaration de Bern. Public Eye porte un regard critique sur l’impact de la Suisse et de ses entreprises sur les pays pauvres. Elle lutte contre les injustices trouvant leur origine en Suisse et demande le respect des droits humains partout dans le monde. Association indépendante, Public Eye agit pour un monde plus juste. https://www.publiceye.ch
  • MultiWatch (Suisse) : Multiwatch a été fondé en mars 2005 avec le but de surveiller et faire connaître les atteintes aux droits humains par des multinationales suisses. Multiwatch est une large coalition d’organisations non gouvernementales (ONGs), syndicats, partis et Organisations critiques à la mondialisation. http://www.multiwatch.ch
  • Novact (Espagne). International Institute for Nonviolent Action. Grâce à l’utilisation d’actions non violentes, NOVACT lutte pour atteindre une société fondée sur la sécurité humaine et la non-violence, ainsi qu’une société sans conflits armés et sans violence dans toutes ses dimensions. http://novact.org
  • Corporate Watch (Royaume-Uni) : Corporate Watch est une coopérative à but non lucratif fournissant des informations critiques sur les impacts sociaux et environnementaux des entreprises et du capitalisme. https://corporatewatch.org
  • Spinwatch (Royaume-Uni). Public Interest Investigation : Fondée en 2005, Spinwatch mène des recherchesrecherchesCet indicateur comptabilise l'ensemble des dépenses que l'entreprise a consenti pour financer sa recherche. Ce chiffre comprend par exemple les salaires des chercheurs. de pointe sur les principaux problèmes sociaux, politiques, environnementaux et sanitaires au Royaume-Uni et en Europe. http://www.spinwatch.org/